Site icon L'Express Algérie

Forêts à Jijel: Un couvert végétal menacé par les incendies

Forêts à Jijel: Un couvert végétal menacé par les incendies

La wilaya de Jijel dispose d’un couvert végétal dense, varié et producteur d’oxygène qui est menacé par les incendies durant la saison chaude, mais aussi par l’abattage anarchique des arbres.

Au cours de l’été 2020, les incendies ont détruit plus de 4.230 ha de couvert végétal à Jijel, où les forêts occupent près de 60% de la superficie globale de la wilaya, a affirmé à l’APS le chef de service de protection de la faune et la flore de la Conservation locale des forêts, Abdelhakim Chebbah, à la veille de la journée internationale des forêts (21 mars). Selon ce responsable, l’été 2020 a été « exceptionnel » pour les forêts de la wilaya qui a enregistré 365 incendies, ravageant 4.231 ha de couvert végétal (arbres, maquis et broussailles), comparativement à l’année 2019 durant laquelle 55 incendies ont dévasté 467 ha de couvert végétal, soulignant que le bilan de l’année 2020 est ‘’le plus lourd’’ enregistré à Jijel depuis 10 ans. « Ces incendies qui ont touché la majorité des communes de cette wilaya forestière par excellence, ont causé la destruction de 1.897 ha de broussailles, 907 ha de massifs, 1.155 ha de forêts et 262 ha d’autres composants du patrimoine forestier, a ajouté le même responsable. M. Chebbah a relevé, à cet effet, que la commune de Ziama Mansouria (à l’extrême-ouest de Jijel) a été « la plus impactée » avec 44 incendies  enregistrés, suivie par la commune de Selma Benziada avec 36 incendies et Chekfa avec 24 incendies. 

Des centaines d’hectares ravagés par le feu

Selon la même source, la commune de Selma Benziada arrive en pole position en matière de surface ravagée avec 527 ha, dont 230 ha détruits suite à un seul incendie, puis Bordj Tahar avec 181 ha détruits dans un seul incendie, au même titre que Settara où 178 ha ont été également détruits par les flammes. M. Chebbah a fait état, dans ce contexte, d’un « important » programme de reboisement et de renouvellement du couvert végétal détruit par les flammes élaboré par la conservation des forêts, à travers plusieurs opérations de plantation de 316.683 arbustes sur une surface de 428 ha répartis à travers 16 communes de la wilaya. Plus de 57 millions de dinars ont été consacrés, assure-t-il par ailleurs, à l’indemnisation des agriculteurs touchés par les incendies, précisant que 396 citoyens ont bénéficié de 24.000 arbres fruitiers dans le cadre de cette opération qui se poursuit conformément à un programme global de plus de 46.000 arbres destinés aux habitants de 22 communes. Cela permettra, a estimé la même source, de garantir des revenus supplémentaires d’ici 2 ou 3 ans au plus tard, soit après l’entrée en phase de production de ces arbres. De son côté, la direction locale des services agricoles (DSA) a fait état de la distribution d’environ 120.000 arbres fruitiers durant les mois de janvier et février derniers au profit des agriculteurs. Il s’agit de la distribution de 60.000 oliviers et 60.000 arbres fruitiers (agrumes) pour remplacer ceux détruits par les incendies et élargir les surfaces cultivées, selon les précisions fournies par les services de la DSA. Les oliviers plantés contribueront ainsi à l’extension de la surface globale consacrée à cette culture de 300 ha environ, ainsi que pour les agrumes, ont relevé les mêmes services.

Quitter la version mobile