Site icon L'Express Algérie

Substances pétrolières à Constantine: Le « pétrole » n’était qu’une huile moteur dégradée

Substances pétrolières à Constantine: Le « pétrole » n’était qu’une huile moteur dégradée

La Compagnie nationale des Hydrocarbures Sonatrach a apporté mardi dernier, dans un communiqué, des précisions concernant des substances pétrolières à Constantine, suite à des analyses procédées par des équipes spécialisées du groupe, en indiquant qu’il s’agissait d’une « huile moteur très dégradée » prouvée par la présence des métaux en quantité importante.

« Après l’interprétation de l’ensemble des résultats des différentes analyses (procédées par des équipes spécialisées du groupe), Sonatrach informe l’opinion publique que l’huile issue de ce puits d’eau artésien est une huile moteur très dégradée prouvée par la présence des métaux en quantité importante qui est probablement due à l’usure et la pollution de cette huile », précise le Groupe pétro-gazier.

Sonatrach souligne dans ce cadre que, suite à l’information faisant état d’une venue d’hydrocarbures signalée dans la région d’Ouled Rahmoun dans la wilaya de Constantine, elle a dépêché une équipe de spécialistes pluridisciplinaires sur place afin de procéder aux analyses de rigueur et recueillir les échantillonnages de toutes les substances présentes sur le site.

Pour ce qui est des émanations de gaz constatées, la Compagnie explique que « le méthane est le principal constituant analysé ».

Il s’agit du « biogaz issu de la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l’absence d’oxygène », explique le Groupe.

Quitter la version mobile