Site icon L'Express Algérie

4 morts, importants dégâts et des ministres dépêchés sur les lieux : Nuit d’apocalypse à Médéa

Affectations irrégulières de terrain et non-respect de plans d’urbanisme: Les inondations menacent nos villes

Les éléments de la Protection civile ont repêché quatre corps sans vie après les inondations qui se sont abattues sur Beni Slimane (Médéa) dans la nuit de lundi à mardi. Selon un communiqué de la PC, un corps sans vie d’un homme âgé de 42 ans a été repêché après avoir été emporté par les eaux d’un oued au lieudit Zerouatia.

La victime qui n’est toujours pas identifiée porte à quatre le nombre de victimes à déplorer suite à ces intempéries. Ces inondations ont également causé la mort d’un homme, 55 ans, et d’une fille de 13 ans et provoqué de graves dégâts matériels.

De ce fait une cellule de crise a été installée par le wali, Djahid Mouss, pour suivre la situation au niveau des communes affectées par les inondations qui ont touché lundi soir plusieurs localités de l’est de la wilaya de Médéa.

C’est ce qu’indiquent les services de wilayas qui précisent que cette cellule est composée par différents corps de sécurité de wilaya, ainsi que les secteurs concernés par les interventions.

Enfin, la même source indique que plusieurs secteurs, en particulier les travaux publics, les ressources en eau, l’énergie, ont été instruits pour prendre toutes les dispositions afin de rétablir la circulation sur les axes inondés, l’eau courante et l’électricité.

Le ministre de l’Intérieur, Beldjoud, a fait le déplacement sur place pour s’enquérir de l’ampleur des dégâts et donner les directives nécessaires pour la prise en charge des victimes.

Quitter la version mobile