Site icon L'Express Algérie

Rachid Belhadj/système sanitaire en Algérie : « Nous sommes dans l’obligation de trouver des solutions ! »

Pr Belhadj: « Des femmes de ménage mieux rémunérées que les médecins généralistes »

Le président de la république, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné l’ouverture du dialogue avec les partenaires sociaux. « Un acquis très important » dans le cotexte que traverse le pays, estime Rachid Belhadj, Président du syndicat des professeurs et chercheurs universitaires.  

Invité, hier, de la rédaction de la Chaine 3 de la Radio Algérienne celui précise qu’actuellement le dialogue est seul et unique instrument pour la résolution de tous les conflits. « Pour nous le dialogue n’a jamais été interrompu. Nous avons été toujours reçus par le ministère de la santé ou celui de l’enseignement supérieur», indique Rachid Belhadj.

«Nous sommes dans l’obligation de trouver des solutions pour l’intérêt de notre système sanitaire» dit-il en soulignant que vu la  situation actuelle « nous sommes tenus de dire des vérités pour essayer de sortir d’une crise».

Quitter la version mobile