Site icon L'Express Algérie

Pétrole: L’Algérie augmentera son quota de 14 mille barils/jour

L’Algérie, second producteur de pétrole en Afrique en 2022

Les treize membres de l’Opep et les dix pays non-membres de l’organisation sont mis d’accord pour ajuster les coupes de production décidant d’une augmentation de 441 milles barils /jour. Cette décision s’inscrit dans le cadre de ce qui a été convenu lors de la quinzième réunion ministérielle des pays OPEP et non OPEP, tenue le 1er avril 2021.

Selon les calculs du fournisseur de données Kpler, le cartel via l’accord OPEP+ a  décidé mardi de se conformer à la politique d’augmentation progressive de la production d’or noir d’ici juillet, sans prendre de décision pour le mois d’août ni aborder la question iranienne.

L’organisation a confirmé la décision prise lors du sommet d’avril concernant les ajustements de la production pour le mois de juillet, compte tenu des fondamentaux du marché observés, 

Cette stratégie se traduit par un retour par palier entre mai et juillet d’un total de près de 1,2 million de barils par jour supplémentaires, auquel s’ajoute celui d’un million de barils retiré volontairement par Ryad en début d’année.

Cette décision était largement attendue par le marché et avait été prise en compte dans le niveau actuel, mais malgré les quelques doutes qui persistent sur le marché mondial, la politique de l’Opep a montré son efficacité puisque les cours sont remontés en ce début juin autour de 70  dollars le baril pour la référence américaine, le West Texas Intermediate (WTI), et son équivalent européen, le Brent de la mer du Nord. Ils avaient atteint des plus bas historique aux alentours du 20 avril, heurtant la barre des 15 dollars

Le ministre algérien de l’Energie et des Mines, M. Mohamed Arkab qui a participé aux travaux de de cette réunion ministérielle des pays de l’OPEP et non l’OPEP, s’est félicité de cet ajustement qui permettra à l’Algérie d’augmenter sa production à hauteur de 14 mille barils par jour.

M. Arkab s’est dit satisfait de la performance des niveaux de conformité global de réduction de production réalisé, ainsi que le respect des engagements des pays membres de l’OPEP et non OPEP pour le mois d’avril qui a atteint 114%.

A l’issu de la 17eme réunion de l’Opep+, le ministre a fait savoir  qu’il a été convenu dans le cadre de l’accord de déclaration de coopération de poursuivre les réunions périodiques des pays OPEP et non OPEP, afin de suivre l’évolution du marché pétrolier et de prendre les décisions appropriées pour l’équilibre et la stabilité du marché pétrolier.

Quitter la version mobile