Site icon L'Express Algérie

Les tarifs d’Air Algérie « exagérés » ?

Air Algérie réceptionne de nouveaux avions en leasing

Le ministre des Transports, Aissa Bekkai, a affirmé que la situation d’Air Algérie est difficile, soulignant la nécessité de revoir la gestion interne de la compagnie aérienne nationale. Le ministre a indiqué que les prix de certains vols de la compagnie aérienne sont « exagérés et ne conviennent pas au pouvoir d’achat du citoyen ». Il existe des propositions et des mesures à court, moyen et long terme pour améliorer les prestations d’Air Algérie, a précisé le même responsable.

Le ministre a souligné la nécessité de reconsidérer les prix des vols intérieurs de la compagnie aérienne, rappelant la création prochaine d’une nouvelle société de maintenance dans le domaine aérien. « Nous avons accordé un premier agrément à 9 entreprises privées pour être actives dans le domaine du transport aérien », a affirmé le même responsable.

Évoquant le transport maritime, le ministre a indiqué que son département ministériel a accordé un premier agrément à 7 entreprises privées pour être actives dans ce domaine. Par ailleurs, le ministre a annoncé la création de l’Autorité de contrôle du transport aérien avant la fin de l’année en cours. Il a également annoncé la création des points au niveau de la route pour surveiller la charge des camions.

Quitter la version mobile