Site icon L'Express Algérie

Eric Zemmour jugé pour provocation à la haine sur les migrants mineurs

Eric Zemmour s’en prend une nouvelle fois au pays de ses origines

Le polémiste et candidat putatif a la présidentielle Eric Zemmour a été convoqué le 17 novembre devant le tribunal correctionnel de Paris afin d’être jugé pour ses propos sur les migrants mineurs isolés, qu’il avait qualifiés sur CNews de “voleurs, violeurs et assassins”.

Zemmour s’est fait représenter par ses avocats, a indiqué à l’AFP l’un d’entre eux avant la présentation. “Il ne sera pas présent, afin d’éviter que l’enceinte judiciaire ne se transforme en studio de télé d’information en continu”, a déclaré Me Olivier Pardo.

Les jeunes soutiens d’Eric Zemmour, “Génération Z”, ont prévu un rassemblement devant le tribunal à 08H45.

Habitué des sorties controversées et des procédures judiciaires, Eric Zemmour a cette fois été cité à comparaître par le parquet pour complicité de provocation à la haine raciale et d’injure raciale, pour des propos tenus sur Cnews le 29 septembre 2020.

Quitter la version mobile