Site icon L'Express Algérie

Exportation de l’électricité vers la Tunisie: l’Algérie est prête à augmenter le volume

Exportation de l’électricité vers la Tunisie: l’Algérie est prête à augmenter le volume

Le Président directeur général du groupe Sonelgaz, Mourad Adjal a annoncé, lundi dans la wilaya d’El-Bayadh, que l’Algérie était prête à augmenter les quantités d’électricité exportées vers la Tunisie en cas de demande supplémentaire.

Dans une déclaration à l’APS en marge d’une séance de travail avec des cadres centraux du groupe Sonelgaz et les autorités locales pour s’enquérir de la situation du secteur de l’énergie dans la wilaya d’El-Bayadh, M. Adjal a déclaré que « l’Algérie qui exporte quotidiennement plus de 500 mégawatts d’énergie électrique vers la Tunisie, pays frère, était prête à augmenter les quantités d’électricité exportées en cas de hausse de la demande ».

Le même responsable a également annoncé un projet actuellement à l’étude, lié à l’exportation de l’électricité vers l’Italie. Le PDG de Sonelgaz a affirmé que le groupe a acquis une grande expérience, notamment dans le domaine de la formation, ce qui lui a permis d’être présent dans 10 pays africains pour encadrer la formation de cadres dans le domaine de l’électricité et du gaz.

Le P-dg du groupe Sonelgaz, a indiqué que l’alimentation électrique des communes de la wilaya n’ayant pas honoré les redevances ne sera pas coupée. Le P-dg du groupe a expliqué que des instructions dans ce sens ont été données aux responsables du secteur de l’énergie au niveau local, afin de ne pas affecter les intérêts du citoyen.

M. Adjal a ajouté que ceci concerne également les puits d’approvisionnement en eau et les services de l’entreprise l’Algérienne des eaux (ADE), affirmant que « ces mesures sont dans l’intérêt du citoyen, partant du fait que Sonelgaz est un ‘groupe citoyen’ ».

Sur un autre registre, le P-dg de Sonelgaz a souligné que les créances à recouvrer par Sonelgaz auprès de ses clients au niveau national dépassent 170 milliards DA. Le volume des redevances non payées s’est multiplié par quatre au cours des trois dernières années, notamment en raison des répercussions de la pandémie du Covid-19 , selon le même responsable, qui a souligné que Sonelgaz a entamé cette année une opération de recouvrement de dettes, invitant les mauvais payeurs à se rapprocher des services commerciaux de Sonelgaz pour régulariser leur situation et profiter des mesures de facilitation, notamment le paiement à rééchelonnement.

M. Adjal a indiqué que les créances impayées affectent les investissements et les travaux d’entretien et de maintenance de Sonelgaz.

Par ailleurs, il a annoncé que des instructions avaient été données pour approvisionner toutes les écoles en électricité et en gaz avant la prochaine rentrée scolaire et sans prépaiement des coûts de réalisation.

Au sujet de recrutement dans les entreprises relevant de Sonelgaz, il a indiqué que l’opération au niveau national est actuellement gelée, notant que le groupe a lancé, depuis le début de 2022, une opération de restructuration. 

Nouvelle feuille de route

Sonelgaz qui dispose actuellement de 14 entreprises œuvre à préserver les acquis des travailleurs, en attendant l’ouverture du recrutement l’an prochain suivant le besoin, a-t-il ajouté. Outre la mise en place de deux directions régionales, dix directions de distribution ont été également implantées au niveau des wilayas nouvellement créées au Sud, en adéquation avec le nouveau découpage administratif.

Ces structures jouissent d’une autonomie de gestion et d’une décentralisation dans la prise de décision afin de répondre aux besoins du développement local et de se rapprocher davantage de la clientèle au sein de ces régions.

L’autre structure à laquelle s’est intéressé Mourad Adjal a trait à la direction de la communication. Il a insisté sur la nécessité de tracer une feuille route par le biais de laquelle, l’on montrera une meilleure image du groupe et de tous ses démembrements.

Par ailleurs, le P-DG de Sonelgaz a invité les associations des consommateurs à travailler en étroite collaboration et à maintenir les voies du dialogue avec les diverses directions de l’entreprise pour prendre en charge les préoccupations des clients et améliorer le service public.

“Je compte beaucoup sur votre aide, afin que vous deveniez le trait d’union entre la clientèle et notre entreprise”, a déclaré M. Adjal s’adressant à ces organisations.

L’autre nouveauté concerne la dénomination de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (Sadeg), qui devient désormais “Sonelgaz Distribution”.  Cette décision se veut en fait, selon le P-DG, une réponse aux aspirations des clients. Lors de l’une de ses rencontres avec les dirigeants de la Sadeg à Gué-de-Constantine, le P-DG a exhorté les différents responsables à “redoubler d’efforts pour réaliser de meilleurs résultats comme cela a été le cas durant l’année 2021, notamment pour l’amélioration des conditions de vie dans les zones d’ombre en les raccordant à l’électricité et au gaz, l’accompagnement des investisseurs dans leurs projets d’investissement aussi bien industriels qu’agricoles”. Des efforts doivent être consentis, aussi, a-t-il avoué, en matière de résultats techniques et de pertes d’énergie. 

Quitter la version mobile