Site icon L'Express Algérie

 « Le CHU Mustapha doit être démoli »

« Le CHU Mustapha doit être démoli »

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Pr. Abderahmane Benbouzid s’est rendu hier au CHU Mustapha Bacha où il a soulevé un ensemble de problèmes, notamment la vétusté des infrastructures.

Le ministre a estimé qu’il est quasiment impossible d’améliorer les prestations médicales dans cette structure complètement dépassée par le temps. Et, de recommander : le CHU Mustapha Bacha doit être démoli et reconstruit avec des bâtiments verticaux.

Édifié en 1854 sur le modèle pavillonnaire, le centre hospitalo-universitaire, le plus grand du pays, est effectivement vétuste et ne répond plus aux standards de la médecine moderne. Ses services, éparpillés sur environ 12 hectares, ne favorisent pas une optimisation de la chaîne de soins, ni l’utilisation des plateaux techniques.

La conception actuelle des hôpitaux tend vers la concentration des spécialités médicales dans un bâtiment monobloc avec une circulation verticale.

En 2015, l’Agence de réalisation et de suivi des établissements de santé (AREES) avait inscrit la démolition-reconstruction du CHU Mustapha Bacha en priorité de ses projets.

Au terme du chantier, qui devrait être livré à la fin des années 2020, l’activité Hospitalière aurait été hébergée, selon les plans d’architectes validés, dans un bâtiment mono-forme, qui ceinturera la périphérie du terrain. Ce dernier sera traversé par deux larges axes motorisés, projetés dans le prolongement de la trame urbaine. Le parking est mis en sous-sol, pour éviter les embouteillages ».

L’AREES avait envisagé de préserver certains éléments, qui renverront à l’histoire séculaire de l’hôpital, soit le Centre anticancéreux Pierre et Marie Curie et le service de traumatologie Bichat. 

Quitter la version mobile