Site icon L'Express Algérie

L’intérêt de la Nation

Le sionisme, la plaie qui gangrène la terre

L’époque du relâchement diplomatique, du laisser-aller et de la permissivité félonne dans la gestion des affaires du pays et dans les relations bilatérales est derrière nous. Finie cette gestion chaotique et stérile, finies ces relations où l’Algérie est souvent flouée, exploitée et escroquée avec des complicités internes au vu et au su du peuple qui assistait horrifié à la déliquescence de l’Etat. Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune s’est engagé à rétablir la confiance du citoyen en ses institutions, à donner un nouveau souffle au secteur économique, à mettre fin aux pratiques administratives abusives établies en normes et à assurer le retour de l’Algérie sur la scène internationale et cela se concrétise de jour en jour…une nouvelle époque est entrain de commencer qui donnera d’ici trois à quatre ans un autre visage au pays. 

Les propos osés et attentatoires à l’honneur du pays que tenaient auparavant  des responsables étrangers en toute impunité  ne sont maintenant plus tolérés. A la moindre incartade  envers l’Algérie, la loi du Talion sera appliquée!  L’Algérie qui met peu à peu de l’ordre au niveau intérieur en mettant fin à l’anarchie destructrice générée par les sept dernières années du régime Bouteflika, se repositionne actuellement  avec force sur le plan extérieur. Et ce n’est ni les mensonges ni  les singeries  des ennemis et de  certains youtubeurs  algériens tapés dans certaines capitales étrangères qui vont changer quoi que ce soit à cet état de fait. 

L’Algérie se reprend en main, se consolide tant au plan intérieur qu’au plan extérieur et n’accepterait  plus qu’on s’ingère dans ses affaires internes ni  qu’on  lui manque de respect. Elle le dit et elle ne cesse désormais de le  répéter, les relations entre les pays doivent être fondées sur le respect mutuel et l’égalité souveraine entre  les Etats. 

Les relations à sens unique qui ne prennent pas en compte l’équilibre des intérêts et dont l’Algérie a trop souffert par le passé, seront désormais bannies et l’approche « gagnant-gagnant »   va prévaloir dorénavant dans toutes  les relations bilatérales et dans tous  les accords d’association. 

L’Algérie a décidé de ne plus se laisser faire, de ne plus tolérer aucune ingérence dans ses affaires  ni de laisser ses richesses exploiter à bon compte  par l’impérialisme occidentale ou des roitelets orientaux. Les réactions immédiates et  énergiques face aux provocations  marocaines et aux indélicatesses françaises et espagnoles illustrent ce nouvel état d’esprit de l’Algérie. Fermeté, patriotisme, prévalence de l’intérêt de la Nation, fidélité aux causes justes, attachement au non-alignement caractérisent maintenant l’Algérie qui  commence à écrire en grand format un nouveau chapitre de son histoire. « L’étoile Algérie monte en puissance » avait titré, il  y a quelques semaines un journal américain. Un témoignage qui ne souffre d’aucune équivoque.

Quitter la version mobile