Site icon L'Express Algérie

Journées nationales de la chanson révolutionnaire à l’Opéra d’Alger

Journées nationales de la chanson révolutionnaire à l’Opéra d'Alger

Le coup d’envoi des Journées nationales de la chanson révolutionnaire, a été donné hier, à l’Opéra d’Alger Boualem Bessaïh, en présence du Premier Ministre Aïmene Benabderrahmane, est ce à l’occasion du 68ème anniversaire du déclenchement de la Guerre de Libération nationale.

Organisé par l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc) en collaboration avec, l’Office national de la culture et de l’information/Onci, le Palais de la culture Moufdi Zakaria et l’Office national des droits d’auteur et droits voisins/ONDA, cet événement de deux jours (7-8 novembre), a eu comme programme pour la première soirée, une ouverture musicale par l’Orchestre de variétés de l’opéra d’Alger sous la direction de «Fathallah Mahalla», accompagné par la Chorale de l’opéra d’Alger. Des chansons patriotiques ont été brillamment interprétées par les artistes Nadia Guerfi, la soprano Anisa Hadjersi, Bilal Mohri et Maati Al-Haj. 

Un hommage a été rendu aux membres de la Troupe artistique du Front de Libération Nationale. La cérémonie a été clôturée par une performance collective de tous les artistes présents interprétant la célèbre chanson «Hizb el touar» de El Hadj Rabah Driassa.

Pour aujourd’hui, les présents auront l’occasion d’apprécier, pour une Ouverture musicale, l’orchestre sous la direction de Kamel Maâti. Le plateau artistique verra cette fois, un autre florilège d’artistes interprétant des chants patriotiques. On citera Souhila El Almi, Yassine Ourabeh, Amal Sekkak et Soufiane Zikem. La cérémonie sera clôturée par la célèbre chanson de Cheikh El Hadj M’hamed El Anka «Mabkach el isti3mar fi bladna». Chanson qui sera interprétée collectivement par l’ensemble des artistes.

Quitter la version mobile