Site icon L'Express Algérie

Le ministère des Affaires étrangères dément la suspension des visas pour les Français

Niamey accepte la solution politique proposée par Alger

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger publié hier, dénonce avec fermeté les fake news propagées depuis un certain temps, et affirme que l’Algérie « dénonce une campagne mensongère émanant de certains cercles hostiles alléguant une prétendue “décision” des autorités algériennes de suspendre la délivrance de visas touristiques au profit des ressortissants français ».

« Au cours des derniers jours, il a été relevé une campagne mensongère, émanant de certains cercles hostiles à notre pays, alléguant une prétendue « décision » des autorités algériennes de suspendre la délivrance de visas touristiques au profit des ressortissants français », lit-on dans le communiqué des Affaires étrangères.

Le ministère tient à apporter un « démenti catégorique à cette campagne de désinformation et précise que les représentations diplomatiques et consulaires algériennes à l’étranger assurent de manière continue la prestation de services consulaires et continuent à délivrer, de la façon la plus normale, des visas touristiques aux ressortissants de l’ensemble des pays tiers, y compris les français, désireux se rendre en Algérie ».

En outre, le ministère des Affaires étrangères précise que depuis le début de cette année, et dans le cadre de la promotion des destinations touristiques vers l’Algérie, « des mesures additionnelles de facilitation ont été introduites, à titre exceptionnel, en vue de permettre la délivrance de visas de régularisation à l’arrivée au territoire national (aéroports internationaux, postes frontaliers terrestres et portuaires) au profit des ressortissants de pays tiers désirant se rendre, dans un cadre touristique et par le biais d’agences de voyages, dans l’une des vingt-quatre (24) wilayas du Sud du pays ».

Par ailleurs, « les demandes de visas formulées, à titre privé, continuent d’être traitées au niveau des services consulaires algériens à l’étranger, conformément à la réglementation et aux procédures en vigueur », conclut le communiqué.

Depuis quelques mois, la destination Algérie engrange des résultats satisfaisants et les touristes affluent en Algérie, et le tourisme saharien fait des prouesses. 

Le tourisme a-t-il été la cible de cette fake news ? La question est posée, d’autant que nous avons vécu par le passé de pareilles méthodes pour casser l’élan touristique algérien. 

Quitter la version mobile