Site icon L'Express Algérie

Voici les principales décisions prises en Conseil des ministres

Voici les principales décisions prises en Conseil des ministres

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, hier, une réunion du Conseil des ministres consacrée à la présentation d’exposés concernant plusieurs secteurs, et aux mesures d’approvisionnement pour le mois de Ramadhan.

La première mesure prise, et certainement la plus importante, car ses effets ont commencé à faire sérieusement s’agiter le front social, concerne la création d’un dispositif de vigilance précis durant cette semaine pour assurer l’approvisionnement durant le mois de Ramadan.

Au cours de la réunion, le président Tebboune a donné des instructions importantes dans la coordination entre les ministères de l’Intérieur, de l’Agriculture et du Commerce, la surveillance et le suivi quotidien de l’approvisionnement du marché.

Il a également mis en garde contre l’exploitation de la fluctuation de l’approvisionnement en produits de base par des « gangs » visant à secouer la stabilité sociale.

Le président Tebboune a ordonné l’intensification des systèmes d’alerte et de contrôle, à partir des quartiers, villages et dechras, avec l’implication des autorités locales pour imposer un contrôle sur les prix des matières premières et approvisionner les marchés.

D’autre part, le Président Tebboune a souligné que la réduction de la facture des importations ne doit pas se faire au détriment des besoins du citoyen, mais tient plutôt compte de la disponibilité de la production nationale en quantité et en qualité.

Concernant le rail, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a rejeté tous les délais à long terme pour l’achèvement des lignes ferroviaires entre Annaba et Bilad al-Hadba, et entre Béchar et Gara Jbeilat, en passant par Tindouf, comme il a ordonné d’en réduire les délais immédiatement.

Le Président Tebboune a instruit la réalisation des deux lignes ferroviaires, selon les normes internationales, dans les meilleurs délais, en partenariat avec des entreprises internationales, ce qui aidera à doubler les capacités de production, au vu de la nécessité économique des deux projets.

Le président Tebboune a également ordonné d’ouvrir la voie aux startups pour participer à divers projets à caractère minier.

Aussi, des instructions ont été données pour combiner développement et exploitation en même temps, concernant les différents travaux, pour achever l’exploitation de Gara Jbeilat.

Concernant l’industrie du cinéma, le président Tebboune a souligné la nécessité de tenir des sessions spéciales, dans le secteur du cinéma, avec la participation d’acteurs et de professionnels du secteur algérien, à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Le président a souligné son souci de voir que la nouvelle loi sur les artistes doit inclure des mécanismes pour prendre en charge les aspects sociaux de tous les artistes algériens, quels que soient leurs arts, en reconnaissance de ce qu’ils ont donné de beau à l’Algérie.

Le président Tebboune a également ordonné que la nouvelle loi tienne compte des différentes évolutions et transformations dans le domaine du travail cinématographique, d’une manière qui réponde aux aspirations des jeunes souhaitant se spécialiser dans ce domaine.

Quitter la version mobile