Site icon L'Express Algérie

L’UE en appelle à une médiation de l’Algérie dans la guerre russo-ukrainienne

L’UE en appelle à une médiation de l’Algérie dans la guerre russo-ukrainienne

L’Europe meurtrie par une guerre en Ukraine qui s’internationalise et fragilise de plein pays les pays du vieux continent, se rend-elle compte enfin, que la solution ne peut lui venir du monde occidental ? 

Il y a lieu de le croire, d’autant que la demande de médiation faite par Josep Borrell à Tebboune s’apparente également à un désaveu à la politique américaine vis-à-vis de cette guerre.

Après plus d’un an de guerre, dont l’Europe est malheureusement le terrain de jeu, Washington fait encore des efforts pour allonger la vie à cette guerre, pour ses propres plans antirusses. 

En effet, le Haut Représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell Fontelles, a déclaré que l’Union européenne appelle l’Algérie à peser de tout son poids afin de mettre fin à la guerre russo-ukrainienne.

L’Europe sait de toute évidence, et mieux que quiconque, que la guerre Ukraine-Russie est d’abord, une guerre de sous-traitance et que l’Europe joue, malheureusement, le rôle de théâtre des opérations militaires, avec des conséquences qui commencent à se faire gravement ressentir. 

Dans sa « supplique algérienne », Josep Borrell a confirmé hier, dans des communiqués de presse que l’Algérie est un partenaire clé de l’Union européenne dans la lutte contre le terrorisme. Il a ajouté que l’Union européenne compte sur l’Algérie pour coordonner les efforts afin de poursuivre la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel.

Josep Borrell a également appelé à la reprise du dialogue sur les questions de sécurité au plus haut niveau.

Quitter la version mobile