Site icon L'Express Algérie

« Hisser l’Algérie à la place qui lui sied»

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a procédé à un mouvement partiel des chefs de postes diplomatiques et consulaires

Après s’être incliné à la mémoire des chouhada, le Président Tebboune a adressé ses sincères salutations et sa haute considération aux Algériens, puis a marqué la symbolique du jour, ce 5 Juillet, « qui se veut une halte renouvelée pour prendre conscience de l’importance et de la noblesse des efforts que nous sommes tous appelés à consentir, à tous les niveaux et dans toutes les positions ».

« C’est une occasion qui nous interpelle, en cette conjoncture précise, à une vigilance accrue et à œuvrer davantage pour relever le défi de la transition vers de nouveaux modes de réflexion, de planification et de gestion, au diapason de l’époque actuelle et à même de mettre un terme définitivement aux concepts d’assistanat, de rente et de mentalité du « baylak » (biens publics) qui dilapident les richesses nationales».

« Dieu soit loué, a‐t‐il ajouté, les premiers signes de la nouvelle ère, dont les objectifs ont été parfaitement saisis par notre jeunesse, sont désormais une réalité palpable, une réalité qui se manifeste par une dynamique accrue des investissements nationaux et étrangers, une consécration de la valeur du travail et de l’effort, et un accès au monde de l’entreprenariat et de l’économie de la connaissance par l’émergence de petites et moyennes entreprises, rendue possible par les mesures incitatives que nous avons lancées pour encourager l’esprit d’innovation et la créativité chez les jeunes, et accompagner les porteurs d’idées et de projets d’investissement parmi les jeunes Algériens qui ont de tout temps fait montre d’un haut sens de patriotisme et de fidélité au serment des valeureux Chouhada».

« Tout en adressant au peuple algérien mes félicitations à l’occasion de l’anniversaire de l’Indépendance et de la Jeunesse, je tiens à saluer l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, porte‐étendard des héros ayant fait la gloire parmi les Chouhada et les moudjahidine, fièrement et dignement postée aux frontières et sur les fronts, pour défendre la Patrie et la Nation.

Je renouvelle également notre volonté sincère d’honorer sa précieuse confiance pour porter notre chère patrie, avec la conjugaison des efforts des patriotes dévoués, et la conscience et l’engagement de notre jeunesse, jalouse de sa patrie, au rang des nations émergentes et la hisser à la place qui sied à son image et aux sacrifices des valeureux Chouhada et des vaillants moudjahidine ».

Quitter la version mobile