Site icon L'Express Algérie

Algérie-Qatar : Une coopération qui se renforce

Algérie-Qatar : Une coopération qui se renforce

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a entamé hier une visite de travail de deux jours au Qatar au cours de laquelle il rencontrera l’Emir de l’Etat du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani.

Cette visite du président Tebboune confirme que le partenariat stratégique entre l’Algérie et le Qatar gagne du terrain et que les deux Etats ont tracé la voie pour l’avenir.

Les relations bilatérales entre les deux pays sont au beau fixe, comme le laisse apparaître la volonté de part et d’autre de promouvoir la coopération bilatérale aussi bien sur des questions politiques d’intérêt commun que sur des dossiers économiques. L’Algérie apprécie la volonté politique et les efforts déployés par le Qatar en faveur de la cause palestinienne et au service de la paix dans le monde.

Le Qatar apprécie, pour sa part, le rôle actif que joue l’Algérie dans les affaires mondiales, militant pour un modèle de développement plus équilibré, plus durable, plus solidaire et pacifique de la planète.

Quelques mois après avoir été l’invité d’honneur des Jeux méditerranéens d’Oran, l’Emir de l’Etat du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al‐Thani, est revenu en Algérie pour assister personnellement au Sommet arabe d’Alger, manifestant ainsi la considération qu’il voue à l’Algérie.

Le Sommet arabe d’Alger aura a été une autre occasion de confirmer cette dynamique dans les relations bilatérales. Et la coopération a été consolidée à la faveur de ce sommet, avec le lancement du projet de réalisation de l’hôpital algéro‐qatari‐allemand, et de celui portant extension du complexe de la société algéro‐qatarie de sidérurgie dans la région de Bellara (Jijel).

Un lancement auquel ont procédé le président de la République et l’Emir de l’Etat du Qatar, lors d’une cérémonie organisée au Centre international des Conférences (CIC) d’Alger, en marge des travaux de la 31e session ordinaire de la Ligue des Etats arabes.

Le choix de l’opportunité de cette opération n’est sans doute pas fortuit. Sa symbolique est, au contraire, forte, et expose devant les dirigeants des pays arabes tout le caractère «exemplaire» auquel a fait référence Abdelmadjid Tebboune pour qualifier les relations entre les deux pays.

Cette structure hospitalière devrait permettre la prise en charge de la majorité des cas et des interventions chirurgicales, notamment celles difficiles qui nécessitaient un transfert vers l’étranger. Quant au projet portant extension du complexe de la société algéro‐qatarie de sidérurgie de Bellara, il vise à porter la production de 2 millions de tonnes à 4 millions de tonnes annuellement.

Le lancement de sa réalisation fait suite au mémorandum d’entente pour la réalisation d’une étude de faisabilité, signé en marge de la visite de Abdelmadjid Tebboune au Qatar.

Lors de cette même visite, une série d’autres mémorandums d’entente et d’accords de coopération avaient été également signés, dans le but de consolider la coopération entre les deux pays dans tous les domaines, notamment économique, commercial et gazier

Quitter la version mobile