Site icon L'Express Algérie

L’Algérie, second producteur de pétrole en Afrique en 2022

L’Algérie, second producteur de pétrole en Afrique en 2022

L’Algérie se maintient au top 3 des premiers producteurs de pétrole en Afrique. Mieux, elle se classe au premier rang en en Afrique en termes de production de pétrole brut en 2022, indique la 72 ème édition de la revue statistiques de BP daté de juin 2023.Plus précisément, l’Algérie figure au premier rang des producteurs de liquides en Afrique.

Le classement donne la production de liquides en barils/jour. La production inclut le pétrole brut, le condensat et le GPL, l’éthane et le naphta. L’Algérie a produit suivant ce paramètre 1 million 474.000 barils/jour de liquide contre 1 million 450.000 barils/ jour pour le Nigéria, 1 million 190.000 barils/jour pour l’Angola et 1 million 088.000 barils/jour pour la Lybie. Le Nigéria se classe premier avec une production de liquides en 2022 de 1 million 450.000 barils/jour.

Paradoxalement exprimée en tonnes, le classement de BP donne le Nigéria premier avec 69 millions de tonnes de liquides produits en 2022, contre 63,6 millions de tonnes pour l’Algérie, 57,8 millions de tonnes pour l’Angola et 51 millions de tonnes pour la Lybie.

Si on considère uniquement le pétrole et le condensat, l’Algérie est au second rang en Afrique avec une production de 1 million 220.000 barils/jour après le Nigéria : 1 million 350.000 barils/jour et avant l’Angola 1 million 44.000 barils/jour et la Lybie 1million 48.000 barils/jour.

L’Algérie suivant ce paramètre est le 16 ème producteur de pétrole dans le monde si on considère à la suite de plusieurs experts que le condensat est du pétrole léger. Sa part est de 1,6% de la production mondiale. Outre le Nigéria, le Canada, le Mexique, les Etats Unis, la Norvège, le Kazakhstan, la Russie, l’Iran, l’Irak, le Koweït, le Qatar, les Emirats Arabes Unies, l’Arabie Saoudite et la Chine produisent plus de pétrole.

Concernant les liquides de gaz naturel, GPL, éthane et naphta, l’Algérie se classe premier en Afrique avec une production de 245.000 barils/jour en 2022. En outre, la production de pétrole brut et de condensat du pays est en hausse : elle augmenté en 2022 de 10,4% par rapport à 2021.

Le niveau d’extraction était de 1 million Cette production de pétrole brut et de condensat a baissé durant la période 2012‐2022 de ‐0,8% en moyenne, indique la revue.

Tendance à la hausse de la consommation domestique de carburants

Quant à la production de produits raffinés, elle a atteint en 2022 606.000 barils/jour, soit la seconde place en Afrique après l’Egypte qui enregistre une production de 629.000 barils/jour.

La consommation de produits pétrolière, elle connait une tendance à la hausse. Elle augmenté de 8,4% par rapport à 2021. La moyenne concernant hausse de la consommation annuelle de carburants a été de 1,7% entre 2012 et 2022, précise la revue. La consommation domestique de produits pétroliers était de 370.000 barils/jour en 2012. L’écart reflète une augmentation importante de la demande en produits pétroliers.

Quitter la version mobile