Site icon L'Express Algérie

Condor autorisé à lancer de nouvelles usines

Le dossier Condor clos

Le groupe privé Condor, spécialisé dans l’électronique, l’électroménager et le multimédia, a bénéficié de six nouvelles autorisations d’exploitation pour de nouvelles unités de production implantées dans la zone industrielle de Bordj Bou Arréridj, indique hier, un communiqué du groupe.

Condor affirme que « cinq autorisations ont été délivrées au nom de l’entreprise Bordj Steel spécialisée dans la production de la charpente métallique, panneaux sandwiches, galvanisation, etc… un complexe qui offre actuellement plus de 420 postes d’emplois pour atteindre en fin de cette même année 500 emplois ».

La dernière autorisation a été octroyée à l’usine de production des Réfrigérateurs Condor, une nouvelle unité qui offre 900 nouveaux emplois, avec une capacité de production de 400 000 unités par an, portant ainsi la production de Condor à plus de 800 000 Réfrigérateurs par an, dont 30% sont destinés à l’export vers des marchés africains.

En effet, cette même unité, inaugurée il y a deux semaines par Monsieur le Ministre de l’Industrie, pourra ainsi accélérer la cadence de la production  afin de répondre à la demande grandissante  des marchés étrangers, acheteurs du Réfrigérateur Condor. Les autorisations ont été remises lors d’une cérémonie organisée au siège de la wilaya sous l’égide de Monsieur le Wali de Bordj Bou Arréridj.

Pour rappel, Condor a inauguré le 11 novembre passé, la première usine en Afrique pour la production de surfaces d’écran de télévision, ou ce qu’on appelle « la dalle », qui est la partie la plus importante du téléviseur, étant donné que l’écran représente 70 pour cent de l’ensemble d’un téléviseur. La dalle d’un téléviseur LCD est constituée d’une couche de cristaux liquides en vue d’assurer un rétroéclairage uniforme sur toute la surface de la dalle.

Ce nouvel investissement a pour objectif d’accompagner les nouvelles lois et la nouvelle orientation économique de l’Algérie vers l’augmentation des taux d’intégration dans les industries électroniques et électriques, afin que le taux d’intégration à la télévision passe de 22% à plus de 55 pour cent à la fois, et l’usine s’emploiera à fournir ces écrans pour les besoins du complexe Condor qui en est à la première étape, puis, dans une seconde étape, il sera fourni aux fabricants de téléviseurs en Algérie à court terme.

Considéré comme l’une des plus importantes entreprises privées algériennes, Condor a se retrouve dans tous les foyers algériens, et cela par ses produits de bonne facture et la diversification de ses activités, touchant directement le consommateur.

Quitter la version mobile